UNE PHOTO D’AVANT FUSION DES COMMUNES. #Bois-de-Lessines #+/-1966 #Jubilaires #2020

Mis à jour.

Photo. Aux Noces d’Or de Arthur DAMINET et de Marie GALAND.

Pas question de politique !!!

Comme le cyclisme est un peu dans le creux de la vague (hohohoho) nous en profitons pour publier quelques articles qui permettent de participer à la culture générale des nouveaux arrivants et de faire renaître des souvenirs chez les plus anciens. Passer plus facilement le cap de cette période tellement langoureuse est aussi un des buts.

Sur cette image, vous voyez probablement le dernier Collège des Bourgmestre et Echevins + une partie du Conseil Communal de Bois-de-Lessines. (à confirmer) La fusion des communes a frappé un grand coup en 1977. Elle n’a pas été appréciée (du tout) par une grande partie de la population. Un peu comme à Deux-Acren où il n’y a pas tellement longtemps, il y avait encore ici et là des autocollants dans les commerces : « Deux-Acren dit NON à la fusion ». (Au « Peuple » sur la glace) Bois-de-Lessines était une commune riche. Elle n’a pas laissé grand chose à sa « grande sœur ». Les mandataires ont autorisé tant et plus d’épreuves cyclistes dans le village. Nous avons des documents relatant des compétitions vers 1925. Il devait y avoir environ 80 associations diverses dans les années ’60. Il y avait de tout. Impossible de tout vous révéler. Mais nous en ferons une liste pour les intéressés. A notre connaissance, ceux que vous voyez sur le cliché, n’ont pas fait partie du « Royal Vélo Club » local. (né en 1951) Sauf un, Jules BAUDECHON, ancien coursier/pistard lui-même (et échevin des travaux). Les jubilaires que vous voyez sur l’image étaient fêtés à « la commune ». Arthur et Marie sont les grands-parents maternels de Roger BAUDECHON (Jules était son oncle), coureur professionnel. Les parents de Irma, sa maman. A l’occasion de cette grande fête, ils ont reçu un fauteuil (chacun) en cuir, un diplôme et des fleurs. Outre une réception, toute la famille avait été conviée sur la Place. C’était ça l’ESPRIT VILLAGE. Et pas que pour « faire » des voix, le parti socialiste était omniprésent. Léon CAMBIER a été un Bourgmestre qui s’est consacré corps et âme pour son village avec un foi qui renverserait des montagnes. Et il a été un grand défenseur des entités rurales, des Maisons du Peuple, des aménagements routiers (dont la propreté via des cantonniers comme « Edmond, dit « Mon Galand », et du bien-être de ses administrés. L’oncle Jules a été un de ses bras droits avec deux ou trois autres dont Maurice WEVERBERG. Le village était bien tenu !!! Les citoyens étaient SOUDES !!! (attention, il y avait aussi des clans)

Sur l’image, au centre, les jubilaires, Arthur DAMINET et Marie GALAND. De gauche à droite : les trois premiers > ?, Odon DECLERCQ (grand-père d’Eric), Alfred ROUGE (papa de Yvette), 6eme ?, Maurice WEVERBERG (grand-père de Sylvie HANCE), 8eme ?, Léon CAMBIER (grand-père de Eric), Roger LEERENS (papa de Didier), Jules BAUDECHON (papa de Jacqueline), Armand MERSCHAERT (papa de Patricia, l’épouse du Bourgmestre de Lessines de la mandature actuelle), Ernest LEERENS (Secrétaire Communal-papa de Nicole et Guy), Georges SOMERS (banque-Grand Rue). Les personnes avec un « ? » nous excuserons mais la mémoire n’est plus ce qu’elle était. (nous nous en souvenons mais pas de leur nom/prénom)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s