« LA CARAVANE PUBLICITAIRE ». #TourDeLaProvinceDeNamur #2021

Photo. Le long convoi déambule dans la verte contrée. Paysages fabuleux !!! Et côtes aux pourcentages colossaux … même en camionnette.

Comme préalable, nous signalons ne pas avoir de photos des coureurs sauf quelques unes au départ de l’Et5 à DOISCHE (à venir en semaine). Un post se prépare. Par ailleurs, il n’y aura pas vingt images de la caravane car nous les réservons à ArnaudG. Pour éviter les doublettes. Ceci est le 6e post du « TdN ».

C’était la seconde fois que nous participons à la caravane publicitaire du « TDN ». Et nous avons autant ouvert bien grands les yeux. Mais avec en arrière-pensée un membre de notre famille dont la santé est plus que précaire. Merci encore à la famille GUILLAUME pour cette invitation (post précédent). Il faut dire que l’investissement personnel est important. Il en faut des bénévoles de cette trempe. Des mordus de cyclisme. Arrivés tardivement à Surice, nous n’avons pas eu le temps de nous reposer. Il y avait des déviations dans tout le périmètre pour les « 12h00 » DE LA CHINELLE à Franchimont. Surice est à deux pas. Nous prenons un gros véhicule en main et nous nous dirigeons vers DOISCHE (10 km). Départ de l’étape. Notre emplacement était réservé dans la cour de l’Athénée. Nous avons bien fait quelques mètres mais jamais au-delà de ce qui était permis. D’ailleurs, les « CC CHEVIGNY », « STRATEGO », « DOVY KEUKENS », « VDM », … étaient à 20 m. Vérifications diverses, mise en place, … . Cela prend du temps. Nous avions reçu des casquettes, des bobs, des bics et des bonbons pour lancer en route. Uniquement côté droit !!! Le gamin ne se tenait plus tant il était aux anges. 12h00, briefing de ArnaudG qui rappelle les consignes générales et insiste sur les interdits. Bien !!! C’est nécessaire. Le convoi se constitue. Quelques véhicules nous rejoignent. 12h30, départ de la caravane publicitaire pour un premier tour de 20 km dans cette superbe région. En effet, nous n’avons pas effectué les deux plus petits circuits. Notre convoi DOIT se trouver minimum 30 minutes devant la course. Nous remercions déjà les deux motards (un devant et un autre derrière) de la Police Fédérale qui assuraient notre protection. Du boulot de pros !!! 13h15, arrêt dans le parking d’un supermarché le temps que les boucles soient terminées. C’est le moment de dîner avec les packages remis par les organisateurs. Merci. Nous refaisons le plein de bonbons car la première boucle fut très active !!! Vers 14h00, nous reprenons la route vers NAMUR. +/- 90 kilomètres intenses. Des « GPM », des musées comme celui des sabots, la Molignée, La Meuse, le kayak, l’escalade, les ravitos des équipes, les nombreux spectateurs dans les villages, les belles bâtisses, les châteaux, les cours d’eaux, les sculptures, les bistrots et restaurants, les cyclos et bikers, les paysages, … et des coureurs qui ont abandonné mais qui font l’étape. Il y aurait tellement à dire. Attention traversée de biches et de sangliers !!! Et puis, ce pont !!! Nous avions un véhicule d’une hauteur de 3m10. Près de Godinne, la limite maximale est de 3m10. Vous pensez bien que nous avons pensé à ce pont toute l’après-midi car si nous ne savions pas passer, le demi-tour était interdit. Oups !!! Mais grâce aux policiers, tout s’est TRES bien passé. Pour nous aussi. Ouf !!!! Le long de la Meuse, nous constatons que des résidus des inondations sont encore visibles. Cela a été important. Tout comme le courant qui l’est encore. Après la traversée de bois, de contrées quelques fois désertiques, nous arrivons à Wépion. La cité de la fraise arbore fièrement un panneau ad hoc. Comme la « ROUTE MERVEILLEUSE » est interdite à la circulation, nous empruntons un tronçon tout aussi intéressant. Autant dire que jusque là, les spectateurs ont été bien servis en gadgets divers. Le lancé à la volée, nous connaissons. Vers 16h30, nous sommes dans la dernière ligne droite de l’étape. A la Citadelle, là où se trouve la tortue impressionnante et le nouveau téléphérique. L’arrivée est noire de monde. La caravane publicitaire fait forte impression. Tout le public présent veut son gadget ou son bonbon. 300 m de stress. Quel bazar !!! Une réussite complète. Et au bout, un signaleur qui nous donne notre emplacement. Car, il ne faut pas oublier ces serviteurs de la cause cycliste. Nous en avons vu des dizaines, des centaines en bord de route. Tous contribuent à la pérennité de cette épreuve majestueuse. Bravo !!! Et puis la Police Locale … elle était omniprésente !!! #Top Passé la ligne, il est 16h45, le peloton est attendu. Tous sont excités. Pourtant, pas de temps à perdre. Il nous faut rentrer à Surice pour reprendre notre véhicule et rendre celui de la journée à Namur. 450 Km en un jour !!!! C’est complétement claqué, lessivé mais avec des images, des paysages, … dans la mémoire que nous rentrerons vers 21h00 à domicile. Aucun regret. Juste trop bien !!! Une longue journée qui nous fera des souvenirs des bons moments passés dans ce namurois tellement attrayant. VIVE LA CARAVANE – VIVE LE TOUR DE NAMUR !!!! (sans caravane, le « TDN » n’existe pas-les gens attendent son passage) #PenséesPourArthur

Quelques clichés (les autres seront très certainement sur la page FB de la caravane). Passage en blog en semaine >>>

Nous pensons aussi à JhonnyS qui avait contribué à la caravane en 2019 et qui cette fois a fait abstention en raison du vaccin. Bonne continuation Jhon !!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s