« SOUVENEZ-VOUS » : Rik VAN LOOY.

Corrigé.

Nous allons évoquer BRIÈVEMENT une pointure, que dis-je, un super champion des années 50-60-70. Oui, mais lequel ? Henri VAN LOOY alias « Rik II ». Des « Rik » et pas des manchots, nous en avons connu deux. Et puis, il y en a eu d’autres, VERLINDEN, VERBRUGGE, … . Mais pas de la même pointure. Ils se sont suivis. Le premier, Rik VANSTEENBERGEN (dcd en 2003 à 78 ans) était une vraie force de la nature. Pas comparables. L’un comme l’autre aura marqué sa génération. Sûr qu’en l’espace de quelques lignes, il n’est pas évident de retracer la carrière de VAN LOOY. Mais c’était aussi un peu le moment d’en reparler car un de ses fidèles lieutenants, Edgard SORGELOOS, vient de décéder à Audenarde. Pour les gens de la région qui se souviennent, il tenait un café aux quatre bras à Voorde. Soit à deux pas de Lessines. Nous y avons été quelques fois. Nous avons quelques anecdotes du Tour d’Italie (notre père en était) de 1959 mais nous nous les gardons. Sachez seulement que SORGELOOS était bien un lieutenant de l’empereur d’Herentaels. Un très proche dans sa « garde rouge ». Il est également venu à Bois-de-Lessines pour quelques soupers de coureurs au club animation. VAN LOOY a aujourd’hui 82 ans, il aura son anniversaire en décembre. Durant ses vingt années sur le circuit, il a ÉNORMÉMENT couru. Et il a un palmarès IMPRESSIONNANT. 482 victoire dont 371 en professionnel. Champion du monde, champion de Belgique, pas sûr qu’il n’ait pas gagné au moins une fois toutes les classiques. Plutôt sprinter, il n’a pas remporté de grands tours. Son programme étant fort chargé, il n’est pas venu énormément dans nos contrées. Ce que semble confirmer Maurice DELHAYE, un ancien amateur d’Ollignies. Il a néanmoins été à GAURAIN, TOURNAI, POMMEROEIL, MONS, … . 20 ans dans les plus grands groupes sportifs de sa génération : GITANE-VANHAUWAERT-FAEMA-FLANDRIA-SUPERIA, GAZELLE, … c’est un exploit. Et c’est un coureur qui a su se reconvertir à la fois dans le cheval mais aussi dans des entreprises. VAN LOOY était un caractère. Pas un facile à vivre. Un leader qui mettait une distance avec tout le monde. Son aura aurait probablement été meilleure s’il avait eu un peu plus de communication. Mais il était payé pour rouler, pour gagner, pas pour faire le beau. Après sa carrière, il a été (un peu) plus accessible. Difficile de résumer l’homme. Par contre sa carrière, c’est assez impossible. Par quel bout l’entamer ? Il a même déjà tout gagné à 14 ans chez les non licenciés !!!

Portrait consacré par le RTBF en 2012 via ce lien >>> (profitez-en pour regarder les vélos. A cette époque, on roulait couché ou presque. Les cadres étaient immenses.)

https://www.rtbf.be/auvio/detail_portrait-de-rik-van-looy?id=1770332

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s