11 NOVEMBRE : L’ARMISTICE.

Affiche de ONACVG.

Tout d’abord, un peu d’Histoire et de précisions. Le 11 novembre 1918 est un armistice, c’est à dire un « cessez-le-feu » de la guerre 14-18. Les puristes voulaient lui donner le terme de capitulation mais pour apaiser les populations, c’est le terme premier qui a été retenu. Par contre, la capitulation sans condition du III Reich a eu lieu le 08 mai 1945. Soit après la seconde guerre, celle de 1940-1945. L’Allemagne ayant forcé son destin à deux reprises en moins de 25 ans, les alliés ont voulu que ses velléités soient punies à leurs justes valeurs. Ces deux jours sont d’ailleurs fêtés séparément et sont fériés. Pas pour l’Allemagne. Le 11 novembre n’est pas férié et mais elle fête la Saint-Martin. Rien à voir avec la guerre. Les gagnants et les perdants sont en désaccords sur la tournure à donner à ces douloureux événements. Même si les peuples se sont réconciliés, il y a encore des générations d’enfants et de petits enfants qui ont connu l’un ou l’autre de ces combats. Et ce n’est pas parce que les chefs d’Etats se serrent les mains, chaque année, à un rythme effréné, que tout le monde a la même vision du passé. Des familles entières ont été touchées par les exactions ennemies. Dénonciations, crimes, enrôlements, déportations, travaux forcés, résistances, morts et blessés de proches, restrictions, … . Tout cela a fait partie de ces périodes nébuleuses. Aujourd’hui, en reparler démontre à souhait que nous n’avons pas oublié notre Histoire. Tenir ces pans de vie pour exemples à ne plus reproduire ? « Plus jamais ça » est le slogan le plus souvent usité. Néanmoins, regardons autour de nous. D’évidence, nous n’avons pas oublié mais nous n’avons pas non plus retenu les leçons transmises de nos ancêtres. La guerre est là, partout. Le 11 novembre est une prise de conscience. Mais est-ce suffisant ? Demain, les drapeaux flotteront près de nos monuments aux morts, les flammes du souvenir y seront allumées, des fleurs embelliront les pierres bleues, les associations patriotiques déambuleront dans nos villes et villages, les enfants des écoles feront acte de présence, les fanfares joueront la brabançonne ainsi que la sonnerie au champ. Mais plus encore, les pompiers, la police, les services publics seront d’active. Les représentants divers discourront sur notre monde. Et après ?

Nous l’avons signalé les années antérieures, les cyclistes ont payé un lourd tribu aux guerres. Beaucoup se sont portés volontaires et ne sont pas revenus. A Lessines, il y a au moins Omer THIJS qui y soit allé et qui en est revenu. Il s’agissait du plus grand coureur de notre entité. Nous ne prendrons que quelques exemples mais sachez que nos coureurs ont été nombreux à se mesurer à l’ennemi. Les récits les dépeignent comme de grands valeureux. Qui aurait pu en douter ? Consultez le site « Cyclistes dans la grande guerre » si vous souhaitez plus d’informations. Tous sont extraits de « Coups de pédales ».

Georges DESCHAMPS était professionnel français mais Docteur sut le front où il a été blessé et est mort de ses blessures à Paris en 1918.

Emil ENGEL était professionnel français et a été tué par l’ennemi dans la Marne. Tour de France, Tour de Belgique, Paris-Roubaix dans ses participations.

Jean VANCAMP de Jette avait été débutant avant de devenir un acrobate du vélo. Il sera tué lors de la bataille du fort de Waelhem. (prise d’Anvers)

Frans VERGAUWEN de Borgerhout, entrepreneur – résistant, a sauvé 73 enfants mais pris, il fut condamné à la peine de mort et exécuté en 1917.

Charles SMITS de Schaerbeek était professionnel et a été tué à Nieuport lors de la bataille de l’Yser. Il n’a pas eu le temps d’étrenner sa licence.

Des italiens, allemands, hollandais, … ont subi le même sort.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s