« LULU » L’EMPORTE A DEUX-ACREN.

>>> Pièce de Pierre BOUTRIAUX relative à la victoire de Lucien VAN IMPE à Deux-Acren. (1963-1964 ?)

Nous continuons de vous recommander « Le Site du Cyclisme » auprès duquel nous sommes abonnés. Une immensité d’informations sur les coureurs et les courses cyclistes est à votre portée gratuitement. Des mordus du monde entier approvisionnent cette base de données. Elle est dirigée, entre autre, par l’organisateur des courses de Zottegem.

Cette photo, tirée d’un journal (?) présente Lucien VAN IMPE alors débutant. Il vient de gagner l’épreuve de Deux-Acren. Le club organisateur était au café « Le Blanc Bertrand » situé à la Rue Culant. Sur le côté, il y avait la salle de « Camille CABAT » où il y avait des bals, des mariages, des cafés d’enterrement. Un gros club qui rassemblait énormément de membres. Si nos souvenirs sont bons, il y avait également un autre club au café de la famille SERLIPPENS dans la grand Rue d’Acren. C’est d’ailleurs là que Claudy CRIQUIELION aura trouvé son épouse puisque Linda est la fille du tenancier. Son frère, Francis, sera également coureur cycliste à la Pédale Petit-Enghien.

Sur cette photo, nous remarquons que « Lulu » est encore bien jeune. Il est félicité par la miss locale qui n’est autre que la fille « du blanc Bertrand » et l’épouse de Pierrot.

Des VAN IMPE, ce n’est pas cela qui manque en Belgique et plus particulièrement dans la région d’Alost. Toutes les générations ont couru avec un homonyme. Nous, c’était Marnix, Peter et Frank. Mais Lucien, cela ne s’oublie pas. 19 années de professionnalisme. Chez GITANE, METEOR, KAS, LEJEUNE, SONOLOR, … . Vainqueur du TdF, vainqueur du grimpeur à maintes reprises au TdF et au Giro, Grammont, Moerbeke, Alost, … . Ce petit gabarit était une boule de nerf. Son successeur n’est pas encore là de le détrôner. Et dire qu’il a débuté par Lessines. Nous voyons le chemin parcouru toutes ces années. Impressionnant.

Après avoir eu une crise cardiaque en juillet 2017, il semble s’être rétabli. Il a néanmoins, été moins présent sur les courses depuis lors. A 71 ans, la prudence s’impose.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s