1925, l’économie d’après-guerre est relancée. #Lessines #2020

Photo. Article du journal « LE POSTILLON » de 1925.

1925, les américains de la marque « HUDSON » et de sa filiale « ESSEX » occupent déjà le marché de l’automobile en Belgique. Il ne faut pas perdre de temps et surtout éviter que d’autres puissances ne s’engouffrent dans ce secteur. Ces voitures sont à Lessines au « GARAGE BARBAIX » situé à la Rue des Curroirs (celle qui mène à l’ancien terrain du « FC LESSINES »). Même les français de « CITROEN » ne sont pas en reste. Ils veulent également leur part du gâteau. Il y a d’autres marques et garages à Lessines. La guerre aura fait son œuvre. A l’économie de prendre le relais. En matière de cyclisme, les firmes belges tentent de garder la tête hors de l’eau. Elles y parviendront durant tout un temps. Les restructurations ou fusions seront pourtant nombreuses. Peu à peu, ce secteur va être dominé par des groupes de plus en plus grands/puissants. Les petits artisans batailleront en vain pour garder leur image et leur savoir-faire. Entre 1945 et 1970, la vraie bicyclette belge va peu à peu disparaitre du paysage cycliste. Par contre, la FRANCE et l’ITALIE auront une véritable ardeur d’avance. Aujourd’hui, ils sont dans leurs retranchements. Les américains et les asiatiques sont là pour profiter de toutes les opportunités.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s